France Five Index du Forum France Five
le sentai français
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Logistique de tournage

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France Five Index du Forum -> Technique du film amateur
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Red_Fromage
Administrateur


Inscrit le: 20 Mar 2005
Messages: 194
Localisation: Paris

MessagePosté le: 07 Juil 2005, 15:44    Sujet du message: Logistique de tournage Répondre en citant

Je vais mettre dans ce sujet quelques conseils sur l'organisation des tournages amateur, des choses qu'on a appris avec les années. Ca pourra peut-être servir à des gens. Chouette
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Red_Fromage
Administrateur


Inscrit le: 20 Mar 2005
Messages: 194
Localisation: Paris

MessagePosté le: 07 Juil 2005, 15:44    Sujet du message: Répondre en citant

Les jours de tournage
---------------------

Un film amateur, ça se tourne les week-ends, c'est bien connu. Mais il y a quelques subtilités là-dedans... Chouette

Premièrement, les saisons. Tourner en hiver, c'est possible pour les combats de robot par exemple, mais avec des acteurs c'est d'Avril à Octobre (pour la région parisienne). Et encore, Octobre, brr.

C'est une question de survie, mais aussi de lumière : le soleil d'hiver et d'été ne donnent pas la même image. Clin d'oeil

Ensuite, la météo. Grande source de stress lorsqu'on a finalement réussi à avoir tout le monde pour un jour donné, il faut la consulter régulièrement. Généralement, on est sûrs du temps final environ 2 jours avant.

Il nous est arrivé de tourner "entre les gouttes", en attendant que les grosses averses se passent, mais il vaut quand même mieux pouvoir prévoir.

Si les gens sont disponibles, un concept génial est les dates glissantes. En gros : "Ouais, tu es libre samedi et dimanche ? Parce qu'on part sur samedi, mais s'il fait pas beau on reporte au lendemain...". Ca nous est arrivé quelque fois d'en profiter.

Enfin, quelque chose de très important dans le film amateur, c'est le mois de Mai. Eh oui, les jours fériés de Mai, c'est avec eux qu'on peut abattre une bonne partie du boulot généralement. Chouette

Le rythme moyen d'un épisode de F5 (à part le 5 qui est gargantuesque), c'est scénario en automne, préparation des accessoires / costumes jusqu'en avril, tournage jusqu'à fin juin et un peu fin août pour finir avec en parallèle montage et effets spéciaux, puis effets son, doublage et mix. Oui, on déborde l'année avec ça, mais bon. Chouette
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Red_Fromage
Administrateur


Inscrit le: 20 Mar 2005
Messages: 194
Localisation: Paris

MessagePosté le: 07 Juil 2005, 15:44    Sujet du message: Répondre en citant

Le rendez-vous
--------------

Pour pouvoir faire un bon tournage, il faut que tous les participants soient à l'heure au point de rendez-vous. Eh bien c'est quelque chose de moins évident qu'il n'y paraît, figurez-vous. Clin d'oeil

Le premier souci, c'est ceux qui sous-estiment le temps qu'ils vont mettre sur leur trajet. Le second, c'est ceux qui avaient bien prévu, mais qui ont été retardé (embouteillages, grève...). Le troisième, c'est enfin ceux qui manquent de moyen de transport.

Pour toutes ces raisons, on essaie vraiment aujourd'hui de coordonner des convois de voitures, avec un point de rendez-vous immanquable et de la coordination au téléphone dans chacune (rôle immanquable du copilote).

Ca prend un peu plus de temps de tout coordonner, d'attendre untel par exemple, que de se lancer à l'assaut du lieu de tournage, mais on y gagne forcément au final. Et c'est d'autant mieux quand seules quelques personnes connaissent le lieu de tournage en question, comme c'est le cas bien souvent.

Il y a deux règles à respecter pour un convoi de voitures. La première, c'est de pouvoir se réunir à un endroit où on a la place de mettre ces voitures, par exemple un parking de centre commercial.

La seconde, c'est de progresser lentement quand on s'est lancés, en faisant attention à ne pas bloquer ses suivants en prenant des feux à l'orange, par exemple. Plus il y a de voitures, plus il faudra aller lentement.

Evidemment, un tel convoi n'exempte en rien des contraintes de la circulation. Pour cela on a le tableau suivant : samedi matin = gaffe, samedi soir = c'est mort, dimanche matin = impec, dimanche soir = du monde. Votre cas pourra varier suivant votre région. Clin d'oeil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Red_Fromage
Administrateur


Inscrit le: 20 Mar 2005
Messages: 194
Localisation: Paris

MessagePosté le: 07 Juil 2005, 15:45    Sujet du message: Répondre en citant

Le matériel
-----------

Le matériel de tournage différera pour tout le monde, c'est sûr. Mais quelques règles simples peuvent éviter de bons mal de crâne.

En tout premier, avoir des personnes de confiance responsables de ramener du matériel sur chaque tournage. Par exemple, José notre homme du son amène toujours sa perche et son micro, ou bien Black amène les montres des F5.

Normalement, ces personnes prendront sûrement l'habitude de stocker ces affaires dans des sacs particuliers, ce qui aide aussi : ça leur permet de ne pas s'en faire le jour venu. Autant Alex a son sac à caméra, autant j'ai un bête sac en plastique avec les affaires de maquillage de base.

En second, avoir de quoi réparer sur place. C'est évident, très très important, mais ça nous arrive toujours quelques fois de manquer, donc prudence. Un espèce de sac d'urgence contenant scotch épais, cutter, scotch double face, colle, agrafeuse peut sauver la mise. Et tant qu'on y est sur les indispensables, mouchoirs, antiallergènes et premiers soins sont aussi appréciables.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Red_Fromage
Administrateur


Inscrit le: 20 Mar 2005
Messages: 194
Localisation: Paris

MessagePosté le: 07 Juil 2005, 15:45    Sujet du message: Répondre en citant

La régie
--------

Ce terme désigne normalement le lieu et les moyens de contrôle de la réalisation d'une émission, mais dans le cadre tournage, la régie c'est en gros là où on trouve à boire et à manger.

Que le tournage se passe le matin, la journée ou le soir, les pauses repas peuvent tout bloquer si ce n'est pas bien organisé. Les restos à 20, ça prend des heures... Qu'on passe, au final, à ne pas tourner.

Vous pourriez tout à fait remarquer qu'on peut demander aux gens d'apporter leur propre repas, mais en pratique, ça ne marche pas. Une proportion surprenante des participants aura oublié, n'aura pas eu le temps, ou aura juste sous-estimé son appétit. Il est donc plus simple de tout préparer "en gros".

Souvenez-vous aussi qu'une équipe bien nourrie est une équipe au coeur joyeux, voilà pourquoi il est important de bien penser à la régie ! Chouette


J'avais eu l'occasion de discuter avec un élève assistant-réalisateur de comment ça se passe sur un tournage pro. Il y aura une "table régie", toujours fournie en café / croissants / boissons et grignotage, et pour les repas une cantine de campagne avec plusieurs services. Evidemment, on ne peut pas faire ça en amateur, mais on peut trouver des substituts...

Pour les repas d'abord, la solution tient en un mot : les sandwiches. Ce n'est pas sorcier, mais les couverts, même en carton, sont cauchemardesques dès qu'on a un peu de monde. Ils impliquent de plus de se poser quelque part, alors qu'avec un sandwich, on se débrouille.

Maintenant, combien de sandwiches et comment... Pour F5, on fonctionne en tiers de baguette, et on utilise la règle du deux sandwiches par personne et par repas principal (celui de midi si on tourne la journée, celui du soir si on tourne la nuit). Je suis aussi assez fan du "il vaut mieux trop que pas assez", donc on prévoit toujours un peu plus pour les personnes qui se rajouteraient à la dernière minute ou encore les tournages qui débordent. Ce dernier cas arrive ! On avait prévu la journée, c'est déjà 19h et même si on a libéré pas mal de personnes il faut finir... Généralement, comme ça on aura de quoi tenir.

En ce qui concerne les sandwiches eux-mêmes, libre à vous d'utiliser vos propres recettes. Je préfère me donner un peu de mal, vu le dur boulot que sera le tournage lui-même. Généralement une base de bacon, dinde ou jambon avec fromage en tranche, salade et cornichons marche très bien.

Voilà pour un repas, et l'on pourra bien évidemment rajouter quelques sacs de chips, ceux-là ne sont jamais perdus. Ah oui, nous avons vu les sandiwches, mais il ne faut pas non plus négliger le goûter. Eh oui, comme un tournage c'est fatiguant, quelques paquets de BN seront très favorablement accueillis ! Clin d'oeil


Pour les boissons, le calcul est plus délicat. Une base pour un tournage d'une bonne demi-journée est 50 cl / personne. Mais attention si le soleil tape !

Pour une journée au soleil, il faut prévoir pas moins d'un litre par personne. Et généralement, c'est une bonne idée de prévoir au moins la moitié en eau minérale : les boissons sucrées ont moins de fans quand il fait vraiment chaud. Comble du raffinement : une glacière.

A noter que des verres en plastique sont une option, pas mal de gens préfèrent. Mais à ce moment là il faut en prévoir beaucoup plus, car il y aura du gaspillage, et bonjour les poubelles après.


Avec F5, on a suivi la progression suivante au cours des années :
- bah on va tous au resto, ça devrait pas prendre longtemps...
- hum on va envoyer quelqu'un chercher du macdo pour tout le monde
- bon, chacun amène son casse-croûte
- ok, on prépare tout, prévoyez quelques euros sur place pour rembourser

Franchement, c'est vraiment "en gros" que ça marche le mieux.


Finissons par un exemple pratique, le dernier gros tournage que l'on ait eu là. C'était une scène avec beaucoup de monde, on tablait sur 30 à 38 personnes.

Avec Black Beaujolais, nous sommes partis sur 45 personnes à nourrir, et nous sommes réparti le travail sur 45 sandwiches (2 par personne, vous vous souvenez ?) et 10 litres de boissons chacun.

Au final, il a pu faire 50 sandwiches et moi 40 (je plaide le manque d'ingrédients sur la fin), ce qui m'a pris pour ma part un peu moins de deux heures, courses y comprises. On avait ramené un peu plus de boisson, mais au final on avait complètement sous-estimé le soleil et des participants ont du faire monter une expédition pour ramener une douzaine de bouteilles d'eau.

Mis à part ça, rajoutez quelques chips et des BNs, et on a bien tenu la journée. Chouette


Anecdote rigolote : vous voyez les passages de l'épisode 2 qui se passent de nuit, quand Yellow appelle les F5 et que nos héros se battent contre les panous et Warduke, avec mon enlèvement ?

Nous avions rendez-vous à 19h, 25 personnes et aucun de nous n'avait mangé. Le très très mauvais plan. En dernier recours, je me suis rappelé de l'opération "Hamburgers à 5 francs" du MacDo local... 50 burgers et des cuisiniers à genoux plus tard, chacun avait ses deux burgers, pas génial mais suffisant pour tenir. Depuis, je fais bien attention à ce qu'on mangera.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    France Five Index du Forum -> Technique du film amateur Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com